Création d’un site internet : quel impact écologique ?

À l’heure du tout numérique, il est difficile de se passer d’internet. Pour chaque question que l’on se pose, on a ce réflexe de chercher la réponse en ligne. Mais, savez-vous qu’un seul clic sur le web consomme de l’énergie et a des répercussions sur la planète ?

Conscients de cela, de plus en plus d’internautes et d’entreprises limitent leur empreinte carbone sur le net. Comment ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Pourquoi l’utilisation d’internet pollue-t-elle l’environnement ?

Chaque action effectuée sur le web laisse une empreinte carbone. À titre d’exemple, lorsque vous travaillez sur un site internet, les données que vous utilisez sont envoyées dans des datas centers qui consomment beaucoup d’énergie. En outre, quand vous regardez une vidéo, lisez un mail, ou consultez votre page Facebook, cela consomme de l’électricité.

Depuis peu, certains pays commencent à se servir du réseau 5G afin de pouvoir réaliser des plateformes plus complexes et donc plus lourdes. Pourtant, plus une page web est complexe, plus elle requiert de nombreuses requêtes et l’usage d’éléments lourds, comme des images en haute définition, ou des scripts complexes. Et, plus un site est lourd, plus il nécessite d’énergie. D’ailleurs, d’après l’ONG Greenpeace, si internet était un état, il ferait partie des pays les plus polluants au monde.

L’éco-conception web : une solution pour réduire l’impact écologique d’internet

Quand un internaute consulte votre page web, le serveur envoie à son navigateur le code HTML et d’autres fichiers pour que le site s’affiche sur son écran. Ce procédé qui s’appelle requête HTTP nécessite beaucoup d’énergie. Pour faire baisser votre consommation en électricité, pensez à diminuer le nombre de requêtes lors de la création d’un site internet. Par exemple, au lieu d’intégrer des vidéos de haute résolution, insérez simplement le lien qui mène vers elles. Vous pouvez également choisir de n’afficher qu’une seule photo, et non un carrousel d’images. Mieux encore, pourquoi ne pas supprimer les polices de texte que vos visiteurs doivent télécharger pour leur lecture ?

Certes, pour être bien visible sur internet, vous devez alimenter votre site avec des contenus réguliers et variés. Pour autant, cela ne veut pas dire que vous devez l’inonder d’informations. Au moment de créer votre site, demandez-vous si tous les éléments qui y figurent sont utiles. Avec l’essentiel, votre site chargera plus rapidement et c’est également bénéfique pour votre référencement naturel . Vous pouvez également supprimer les
publicités et les contenus multimédias inutiles, etc.

Chaque caractère de votre code source représente 1 octet. Il s’agit d’un texte dans lequel le programmeur (concepteur du site) introduit les instructions qu’un ordinateur doit suivre afin de pouvoir afficher une page web. Pour limiter l’impact écologique de votre site web et optimiser sa performance, insérez le moins de caractères possible dans votre code source.

Par ailleurs, quand vous naviguez sur le web, vous avez dû remarquer que certaines images se rechargent plus lentement que d’autres. Ceci est dû à leur format. Ainsi, plus la taille en kilooctet d’une photo est lourde, plus l’empreinte carbone de votre page web sera importante. Pour diminuer votre pollution numérique, réduisez la taille de vos images et choisissez les
bons formats. Pareillement, essayez autant que possible de compresser vos fichiers HTML, CSS et JavaScript.

Par ailleurs, optimiser votre serveur vous permet également de réduire l’impact écologique de votre site web. Pour ce faire, vous pouvez minimiser la taille de vos pages et réduire ainsi le temps de leur chargement en utilisant un logiciel de compression comme Gzip par exemple.

Entretenir les équipements informatiques pour réduire son impact environnemental sur Internet

L’utilisation d’internet a des répercussions sur l’environnement, mais les ordinateurs et les smartphones ont une empreinte carbone encore plus importante. En effet, les matériaux avec lesquels ces appareils électroniques sont fabriqués peuvent être toxiques pour leurs concepteurs et la nature. De plus, leur recyclage n’est pas encore une pratique courante.
Ainsi, pour éviter la pollution numérique, entretenez régulièrement vos équipements informatiques afin qu’ils ne s’abîment pas et qu’ils durent dans le temps. En plus de préserver l’environnement, vous prenez soin de votre portefeuille.

Partager :