Une Question ? +33 (0)6 86 58 97 18

Comment créer un contenu efficace pour son site ?

Avant de créer un contenu : identifier et comprendre l’intention de l’internaute

Bien comprendre à qui vous vous adressez est le point de départ de toute stratégie éditoriale. Pour être efficace, votre contenu doit en effet répondre le plus directement possible à l’intention de vos futurs clients. Avant de créer un contenu, demandez-vous : Qui sont-ils ? Dans quel univers évoluent-ils ? Quelles sont leurs attentes et leurs contraintes ? Que recherchent-ils sur Google ? Quelles sont leurs problématiques ? Et surtout n’oubliez pas de vous demander : en quoi êtes-vous légitime – oui VOUS – pour y répondre ? (par les produits et/ou services que vous proposez).

Cette première phase de questionnement (certains diront d’introspection) est primordiale pour la suite et conditionnera fortement la réussite de votre stratégie de contenu. Ne la négligez surtout pas !

Dresser une liste de sujets et leurs principaux mots-clés

Une fois votre ciblage effectué, vous pouvez passer à l’étape suivante : définir une série de sujets qui vous semblent pertinents pour chaque typologie de client. Pour chacun d’eux, établissez une liste de « top » mots-clés associés.

Développer la liste des mots-clés

Il vous faut à présent enrichir cette liste d’expressions principales, en composant des ensembles de mots-clés plus détaillés qui définiront l’essence de votre futur contenu. C’est ce qu’on appelle la phase de recherche sémantique (ou recherche de mots-clés). Pour en savoir plus sur cette étape et ce qui la motive, je vous invite à lire mon article consacré à l’étude sémantique.

Créer un brief éditorial complet pour vos rédacteurs

Dès lors que vous considérez votre recherche comme suffisamment riche et représentative des sujets sélectionnés, vous pouvez attaquer l’étape suivante : la création du brief. Cet entre-deux reliant l’étude sémantique et la rédaction du contenu est bien trop souvent négligée. Construire un brief permet pourtant de mettre à disposition de votre rédacteur un cadre éditorial étoffé qui lui permettra de déployer son savoir-faire sans perdre de vue l’objectif stratégique.

Ce brief doit contenir toute l’intelligence sémantique que vous avez glané jusque là, à laquelle vous devez ajouter une analyse croisée de la concurrence (quels sites ont déjà rédigés sur le sujet ? Quelles sont leur façon de l’aborder ?) et des éléments techniques concernant l’exercice de rédaction (mind map, plan de page) sans oublier le maillage (comment intégrer mon futur article à la structure actuelle de mon site ?)

Vous limitez ainsi le risque de diluer les efforts entrepris jusqu’alors en produisant un contenu trop superficiel, adressant mal (ou maladroitement) les problématiques de votre cible et/ou qui serait noyé au fin fond de votre arborescence de pages. Tout est cadré, clair, précis et directement exploitable pour vos rédacteurs. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à me confier la construction de vos briefs éditoriaux.

Rédiger le contenu, le diffuser et le promouvoir sur les réseaux sociaux

Brief en main, vous pouvez enfin lancer la phase de rédaction proprement dite. Une fois votre article produit, et avant de le publier, relisez-le de long en large. Faites l’effort de désapprendre tout ce que vous savez, laissez de côté votre expertise métier et mettez-vous dans la peau de vos clients. Identifiez les passages maladroits, superflus ou obscurs car trop techniques et mal expliqués. Supprimez-les, réécrivez-les puis reprenez la lecture de zéro. Itérez ainsi autant de fois que nécessaire. Pensez également à utiliser des outils en ligne comme Alyze ou 1.FR pour évaluer la pertinence sémantique de votre contenu.

C’est bon vous y êtes ? Votre contenu est propre comme un sou neuf ? Clair et concis ? Optimisé au poil ? A présent, il est temps de le diffuser sur les réseaux sociaux pour susciter l’engouement : Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram… N’oubliez pas : à chaque réseau social son coeur de cible. Ne relayez pas vos contenus de la même façon suivant que vous publiez sur votre page entreprise Facebook ou votre compte Twitter. Ne copiez-collez pas non plus un unique message ventant la qualité de votre article, mais adoptez le ton de votre cible en fonction de la plate-forme qui supportera la publication.

Mesurer les effets du contenu sur votre trafic et positionnement naturels

Si tout va bien, une fois en ligne et diffusé, votre contenu va générer progressivement et naturellement une augmentation de trafic sur votre site (si tous les signaux sont au vert et que vous avez suivi à la lettre mes recommandations !).

Au fur et à mesure de leurs prochains crawls, les robots des moteurs de recherche découvriront et indexeront votre nouvelle page puis lui attribueront un classement dans les résultats de recherche. Notez qu’au passage, ils en profiteront aussi pour réévaluer les pages qui lui sont reliées (d’où l’intérêt d’avoir anticipé un bon maillage lors du brief).

Pour mesurer les impacts de votre contenu sur la visibilité organique de vos pages, je vous invite à mettre en place au plus tôt un suivi de positionnement et de popularité régulier (et ce avant même de vous lancer dans l’écriture de nouveaux articles ou d’une refonte éditoriale). Vous apprécierez alors les effets de votre production à mesure que votre site évolue.

Un bon suivi SEO permet :

  • de mesurer un renforcement de votre positionnement (ou au contraire un affaissement) sur les mots-clés sur lesquels vous êtes déjà visible
  • de mesurer une conquête de positions sur des mots-clés portés par votre nouveau contenu (ou contenu réécrit)
  • de réévaluer votre stratégie éditoriale en reproduisant ce qui fonctionne pour vos futurs contenus (ou en corrigeant ce qui n’a pas fonctionné comme prévu)

Voilà, la boucle est bouclée ! J’espère que cet article vous a permis d’en apprendre davantage sur le process de production d’un contenu web efficace. Vous avez à présent toutes les cartes en main pour créer un contenu séduisant pour vos futurs clients et Google. A vos plumes !

Partager :
2 commentaires
  1. L’article est très pertinent et instructif. Un contenu c’est tout d’abord pour ses clients, alors il est important de savoir et satisfaire leurs attentes. J’aurais beaucoup aimé que l’article insiste sur le choix des mots-clés, car c’est très important. Sinon, le contenu est parfait. Bonne continuation!

    • Merci Jean Gauthier.
      Le choix des mots-clés est effectivement une étape importante qui doit précéder le processus de rédaction. C’est un vaste sujet nécessitant une analyse poussée que j’ai préféré aborder dans un autre article plus complet dédié à l’étude sémantique.

Laisser un commentaire