Une Question ? +33 (0)6 86 58 97 18

La balise Meta description

Qu’est-ce qu’une balise Meta description ?

La balise Meta description est une balise HTML qui renseigne un descriptif du contenu de votre page. Elle n’a pas d’impact SEO direct sur votre référencement naturel (le fait de la saturer de mots clés n’aura aucune incidence sur votre positionnement). En revanche, vous devez soigner son contenu car il détermine la qualité du snippet affiché dans les résultats de recherche :

Quelques exemples de Meta description efficaces, prises au hasard sur Google :

Meta description incitative Brandalley
Meta description incitative Carrefour Voyages

Comment rédiger une balise Meta description efficace ?

Voici quelques conseils à suivre pour produire une Meta description efficace pour vos pages :

  • Elle doit susciter l’émotion et être incitative : vous devez donner envie à l’internaute d’en savoir plus. N’hésitez pas à apostropher l’internaute et à vous adresser à lui en employant des verbes d’action à l’impératif : « Découvrez », « Achetez », « Profitez »…
  • Son contenu ne doit idéalement pas excéder la fourchette des 200-230 caractères (sinon elle sera tronquée dans l’affichage des résultats de recherche). Notez que sur des requêtes longue traîne, Google n’affiche pas toujours la totalité de vos balises Meta description et choisit généralement la partie contenant les mots clés recherchés.
  • Le message le plus important (mots clés et accroche incitative) doit apparaître au début (parmi les 150-160 premiers caractères).

Où placer la balise Meta description dans son code HTML ?

Une fois rédigée, votre Meta description doit être ajoutée dans le header de votre page, entre les balises <head> et </head> du code HTML. Pour cette page par exemple, le code inséré est le suivant :

<meta name="description" content="Qu'est-ce qu'une Meta description et quel est son rôle en SEO ? Suivez mes conseils pour rédiger des Meta description efficaces pour vos pages !"/>

Que se passe t-il si une page n’a pas de Meta description ?

Dans ce cas en général, Google génère lui-même une Meta description à partir du contenu trouvé sur votre page. Souvent, le premier contenu rencontré au format texte viendra nourrir l’emplacement réservé à la Meta description dans ses résultats de recherche. Comme vous vous en doutez, ce ne sera pas forcément pertinent (et encore moins incitatif pour l’internaute !) Il n’est ainsi malheureusement pas rare de rencontrer sur les SERP Google, en lieu et place d’une description de page, une concaténation bien crade (disons-le) de termes faisant appel à des items de menu, onglets de navigations ou autres labels random présents sur la page indexée… Pas d’effet direct sur votre référencement naturel mais un frein certain au clic. Pour éviter cet effet repoussoir, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Mise à jour Google – Novembre 2017 : augmentation de +30% de la longueur des snippets

Entre le 18 novembre et le 1er décembre 2017 a été constaté une augmentation de la longueur du contenu affiché dans les snippets des résultats de recherche Google (toutes versions confondues). Le site RankRanger qui relève régulièrement les évolutions de l’aspect des SERP confirme la mise à jour. Celle-ci a semble t-il été plus longue sur le .COM de Google, le palier moyen ayant été relevé dans un premier temps de 160 à 175-180 caractères (18 novembre) avant de bondir pour dépasser les 220 caractères (30 novembre) :

Augmentation de la longueur des Snippets - Google.com

Sur Google.com on passe d’une longueur moyenne de 160 caractères à 220-230

Concernant la version FR du moteur, une évolution en deux temps s’est également produite mais sur un laps de temps plus court : un léger soubresaut de 150 à 160 caractères (25 novembre) puis une augmentation régulière jusqu’à atteindre une moyenne de 200 caractères (1er décembre) :

Augmentation de la longueur des Snippets - Google.fr

Sur Google.fr on passe d’une longueur moyenne d’environ 150 caractères à 200

A noter que le 1er décembre, le site SearchEngineLand a également publié un article relayant la confirmation officielle de cette mise à jour par Google.

Quelles conséquences pour votre site ?

Les conséquences de ce mini-chamboulement ? Un gain d’espace pour présenter le contenu de vos pages indexées. Certains le voient comme une mise à jour contraignante, les obligeant à réécrire une fois de plus leurs Meta description… Pour ma part, je considère plutôt cette évolution comme une opportunité d’enrichir votre contenu en le rendant encore plus convaincant : Google vous offre une zone plus large pour donner à l’internaute l’envie de cliquer : profitez-en !

Conclusion

Bien qu’elles ne représentent pas un facteur de classement pour l’algorithme Google, vos balises Meta description doivent être soignées puisqu’elles peuvent faire la différence vis à vis de vos concurrents. Dites vous que plus un résultat de recherche est cliqué, plus il est perçu par les moteurs comme présentant un résultat susceptible d’être davantage pertinent pour l’internaute (que les résultats présentés à côté de lui).

Bien entendu, la Meta description ne se substitue pas au contenu de votre page : si le visiteur effectue un retour arrière rapide vers la SERP après avoir été séduit par votre Meta description, c’est probablement que la page derrière n’a pas su répondre à son besoin. Voyez la Meta description comme le message publicitaire (l’accroche marketing) qui vend votre page. Si la promesse n’est pas respectée, le nombre de retours aux résultats de recherche augmentera et le signal a priori positif (fort taux de clic) se transformera en signal négatif (taux de rebond élevé) : soyez cohérent dans votre communication et soignez votre contenu en pensant à répondre avant tout aux problématiques de vos visiteurs !

La balise Meta description Alexandre Poulet 25 juillet 2017